Conseils pour la conception d’une salle de bain adaptée aux personnes âgées

Publié le : 16 mai 202311 mins de lecture

Une maison où vivent des personnes âgées doit être adaptée, c’est une évidence. Et l’un des environnements les plus préoccupants est sans aucun doute la salle de bains. Humide, petite et glissante, la salle de bains est l’un des lieux les plus propices aux accidents domestiques pour les personnes âgées. Dans certains cas, la chute se résume à une contusion, mais dans d’autres, elle peut être fatale, entraînant des fractures et des traumatismes. Pour éviter ce risque et assurer la sécurité des personnes âgées, la meilleure chose à faire est de disposer d’une salle de bains adaptée. Mais savez-vous ce que doit comporter une salle de bains adaptée ? Combien cela coûte-t-il ? Nous répondons à ces questions et à d’autres ci-dessous.

Quelle est l’importance d’une salle de bain adaptée pour les personnes âgées ?

Au fil des années, le corps humain commence à subir une « usure » naturelle qui, dans la plupart des cas, prive la personne âgée de sa capacité à mener à bien ses propres activités de manière autonome. C’est le cas, par exemple, de la perte musculaire qui affecte le sens de l’équilibre. À ces inconvénients typiques de l’âge s’ajoutent les maladies qui touchent généralement cette tranche d’âge, comme l’hypertension artérielle, l’ostéoporose, le diabète, entre autres. Ces conditions de santé exigent de l’entourage l’adoption de certaines mesures qui offrent aux personnes âgées non seulement la sécurité, mais aussi l’autonomie, le confort, le bien-être et l’estime de soi. La principale préoccupation est liée à l’accessibilité, en particulier dans les environnements où le risque d’accident est plus élevé, comme les salles de bains. Une salle de bain adaptée aux personnes âgées élimine les risques de chutes et, par conséquent, les fractures et autres séquelles qui peuvent rapidement détériorer la condition physique de la personne. Lisez la suite afin de découvrir les différentes options d’équipements adaptés pour la salle de bain.

Salles de bains adaptées pour les personnes âgées : normes techniques

  • La norme NBR9050 réglemente et guide les adaptations nécessaires pour une salle de bains PNE ou, salle de bains pour personnes à besoins spécifiques, dans laquelle les personnes âgées s’intègrent.
  • La salle de bains PNE est obligatoire dans les espaces publics, mais facultative dans les résidences.

Mais quel que soit l’endroit où elle se trouve, la salle de bains PNE doit suivre les lignes directrices afin de garantir le confort, la sécurité et l’autonomie des personnes qui l’utilisent. Par conséquent, si vous avez des doutes sur le sujet, il vaut la peine de consulter la norme et de la lire dans son intégralité.

Mesures pour la salle de bain adaptée aux personnes âgées

Dimensions totales de la pièce

Une salle de bains adaptée aux personnes âgées doit avoir une taille minimale afin de devenir accessible, y compris pour les fauteuils roulants. La norme technique établit un métrage minimum de 180 cm sur 180 cm, suffisant pour permettre à un fauteuil roulant de manœuvrer. Le format carré est toujours le plus indiqué pour une salle de bains avec accessibilité. Pour gagner de l’espace, vous pouvez envisager de remplacer la baignoire par une douche.

Dimensions des portes

Les portes doivent également avoir une largeur minimale pour faciliter l’accès des personnes âgées, surtout si elles utilisent une canne ou un fauteuil roulant.

Idéalement, elles doivent avoir une largeur d’au moins 80 cm et s’ouvrir vers l’extérieur. Les portes à ouverture coulissante conviennent également très bien, à condition que le rail soit suspendu et non posé sur le sol.

Dimensions de la baignoire

Pour un bain confortable et sûr, la surface de la baignoire doit mesurer au minimum 90 cm sur 95 cm. Il est important de mentionner que de nombreuses personnes âgées ont besoin de l’aide d’un soignant lorsqu’il s’agit de prendre un bain et, pour cette même raison, la baignoire ne doit pas être trop petite et exiguë. Une baignoire à porte peut être l’option la plus pratique.

Qu’est-ce qu’une salle de bain adaptée aux personnes âgées doit comporter ?

Les barres d’appui et de soutien sont l’un des éléments les plus importants qu’une salle de bains adaptée aux personnes âgées doit comporter.

Elles sont essentielles pour prévenir les chutes et aider les personnes âgées à se lever et à s’asseoir, que ce soit depuis les toilettes ou la chaise de douche.

Cependant, les barres doivent respecter des normes techniques pour garantir la sécurité.

Il est recommandé qu’elles supportent un poids de 150 kg, qu’elles aient un diamètre compris entre 30 et 45 cm et qu’elles soient installées avec un écart de 4 cm par rapport au mur.

  • Les barres doivent également être installées à 1,10 m et 1,30 m du sol.
  • Les barres sont principalement installées dans la zone des cabines et autour des toilettes.

Dans les grandes salles de bains, il est recommandé d’installer les barres le long des murs pour faciliter les déplacements.

Sols antidérapants

Heureusement, il existe aujourd’hui de nombreux types de revêtements de sol antidérapants, notamment en céramique, en époxy et caoutchoutés.

À l’inverse, évitez les sols polis et satinés, car ils sont lisses et glissants.

Sol plat et dégagé

Outre un revêtement de sol antidérapant, la salle de bains adaptée aux personnes âgées doit également présenter un sol plan et sans obstacle. Cela signifie que la zone de la boîte, par exemple, ne doit pas présenter cette chute conventionnelle pour l’évacuation de l’eau.

  • Il en va de même pour le reste de l’environnement.
  • Il est également essentiel que la salle de bains pour personnes âgées soit exempte de tout type d’obstacle au sol, qu’il s’agisse de meubles susceptibles d’entraver les mouvements ou de rails de porte.
  • Le sol doit toujours être complètement dégagé et accessible.

Poignées accessibles

Les poignées de porte sont un détail important dans les salles de bains adaptées aux personnes âgées. Évitez celles où il est nécessaire de tourner le poignet pour ouvrir la porte. Utilisez plutôt des poignées à levier.

Surélever les toilettes apporte du confort et évite une usure physique inutile aux personnes âgées, surtout si elles souffrent de problèmes articulaires ou ont récemment subi une intervention chirurgicale.

Il existe sur le marché des options permettant de fixer un siège surélevé directement sur les toilettes. Une autre option consiste à créer un palier et à installer les toilettes au-dessus.

N’oubliez pas que des barres de soutien sont indispensables dans cette zone.

Poignées de porte simplifiées

Tout comme les poignées, les robinets doivent également être faciles à actionner.

Préférez donc ceux qui ont une ouverture d’un demi-tour plutôt que les robinets à tour complet.

L’éclairage adapté

L’éclairage de la salle de bains adaptée aux personnes âgées doit être abondant, surtout lorsque la personne a des problèmes de vue.

La lumière naturelle pendant la journée est toujours la meilleure option. La nuit, en revanche, les lumières doivent être intelligentes.

L’astuce consiste donc à investir dans des lampes automatiques qui s’allument d’elles-mêmes lorsqu’elles détectent la présence de personnes dans le lieu.

Des lampes de soutien près des toilettes, du lavabo et dans la salle de bains aident également les personnes âgées à effectuer leurs propres activités.

Encore un conseil : si la personne âgée se déplace en fauteuil roulant, installez des interrupteurs à une hauteur adaptée.

Fauteuil de bain

Toute salle de bains adaptée aux personnes âgées a besoin d’une chaise de douche. Même les personnes qui ne se déplacent pas en fauteuil roulant peuvent bénéficier de ce type de support. D’une part, parce que la chaise offre plus de confort et, d’autre part, parce qu’elle évite à la personne âgée de se lever et, par conséquent, de faire une chute. Evitez cependant les chaises communes pour le bain. L’idéal est de compter sur des chaises adaptées à cet usage et qui disposent de pieds antidérapants et de matériaux faciles à nettoyer et à hygiéniser.

Robinet d’eau à la bonne hauteur

Le robinet d’eau de la douche doit également être à la hauteur des personnes âgées, surtout si elles sont en fauteuil roulant. Dans ce cas, l’idéal est de l’installer à environ 1,20 m du sol.

Surveillez les tapis

Les seuls tapis à utiliser dans la salle de bains d’une personne âgée sont ceux qui sont caoutchoutés. Tous les autres ne doivent pas être utilisés au risque de glisser et de tomber. Il faut également faire attention aux bords du tapis, afin qu’il ne s’accroche pas au fauteuil roulant ou à la canne. Fixez-le de préférence au sol à l’aide d’un ruban adhésif.

Couleurs contrastantes

Il est fortement recommandé que la salle de bains pour personnes âgées présente des couleurs contrastées entre le sol et le mur. Cela permet à la personne âgée de les repérer plus facilement, surtout si elle a des problèmes de vue.

  • Utilisez, par exemple, un sol bleu et un revêtement mural blanc.
  • La salle de bains adaptée doit également tenir compte d’autres besoins spécifiques et personnels.
  • Par conséquent, il est toujours utile d’avoir une conversation pour comprendre ce dont la personne âgée a besoin et, à partir de là, d’apporter les modifications nécessaires.
  • N’oubliez pas que les goûts et les particularités de la personne doivent également être pris en compte.

Quel est le coût d’une salle de bain adaptée ?

Le coût d’une salle de bains adaptée varie considérablement en fonction des travaux à effectuer. En supposant qu’une rénovation complète soit nécessaire, avec tous les éléments d’accessibilité inclus, le coût minimum pour une surface d’environ 12 mètres carrés est de 8 000€, en moyenne. Faites une bonne étude de marché et engagez un professionnel digne de confiance. Vous vous assurerez ainsi que la salle de bains adaptée aux personnes âgées respecte toutes les normes de sécurité.

Ce que vous devez savoir sur les baignoires à porte pour les séniors
Pourquoi remplacer votre baignoire par une douche en verre ?

Plan du site