Comment assurer la sécurité à domicile pour les personnes âgées ?

Publié le : 16 mai 202312 mins de lecture

Les personnes âgées sont plus exposées aux chutes et aux accidents à domicile. Le seul moyen d’éviter ce risque est d’assurer la sécurité du domicile des personnes âgées.

Les femmes finissent par être les plus grandes victimes de fractures, car l’ostéoporose est une maladie qui touche principalement les femmes.

Il s’agit d’un risque important, car les fractures peuvent être très dangereuses à cet âge, limitant la capacité physique des personnes âgées et les rendant dépendantes d’autres personnes, ce qui affecte également leur santé mentale.

Une étude indique également que 46 % des accidents domestiques impliquant des personnes âgées se produisent sur le trajet entre la salle de bain et la chambre à coucher, surtout la nuit.

En d’autres termes, la sécurité n’est jamais de trop. Consultez donc les conseils suivants afin d’accompagner au mieux les personnes âgées de votre entourage.

Causes les plus fréquentes d’accidents domestiques chez les personnes âgées

À partir de 60 ans, en moyenne, les êtres humains commencent à souffrir de la perte et de la limitation de certaines capacités. Parmi elles, l’affaiblissement musculaire, la perte osseuse et la diminution et l’acuité de la vision et de l’audition.

Tous ces facteurs contribuent à augmenter le risque d’accidents et de blessures, d’où l’importance de la prévention et de savoir adapter le domicile à la condition de la personne âgée.

Vous trouverez ci-dessous les principales causes d’accidents à domicile chez les personnes âgées, afin de commencer à élaborer des stratégies pour les éviter :

  • Sols mouillés, humides ou cirés ;
  • Le port de chaussettes ou de pantoufles glissantes ;
  • trébucher sur des fils électriques
  • Monter et descendre des bancs et des chaises ;
  • Escaliers dont les marches ne sont pas signalées ;
  • Sols irréguliers ;
  • Objets gênants
  • Un éclairage insuffisant ou inexistant, en particulier la nuit ;

Conseils de sécurité à domicile pour les personnes âgées

Renforcez l’éclairage

Renforcez et améliorez l’éclairage général de la maison, dans tous les environnements, y compris les espaces extérieurs.

Une bonne astuce consiste à installer des capteurs de présence qui allument les lumières lorsqu’ils détectent un mouvement.

Ces détecteurs sont parfaits pour être installés dans les couloirs et les zones extérieures, même pour augmenter la sécurité de la propriété.

Les autres environnements doivent être dotés de lumières capables d’éclairer complètement l’environnement sans générer d’ombres.

Installer des barres de soutien

Les barres de soutien sont les meilleures amies des personnes âgées. Elles doivent se trouver partout dans la maison, à une hauteur appropriée, pour faciliter l’autonomie et la libre circulation des personnes âgées.

Libérez le sol

Pas de sol plein de choses et d’objets qui peuvent gêner le passage des personnes âgées, les faisant trébucher et tomber.

Cela vaut pour les meubles, les tapis, les vases et tout autre objet de décoration.

Planchers nivelés et signalés

Les sols non nivelés sont une cause majeure d’accidents chez les personnes âgées. L’idéal est donc qu’ils soient tous à la même hauteur.

Même la différence entre le sol et le seuil de la porte peut être à l’origine d’un accident.

Le manque de signalisation, en particulier pour les personnes âgées ayant des problèmes de vue, est un autre problème.

Installez des banderoles colorées ou lumineuses dans les couloirs et les escaliers.

La maison intelligente

Une maison intelligente, équipée de ressources technologiques, contribue également à la prévention des accidents et à la routine quotidienne des personnes âgées, en leur garantissant une plus grande autonomie dans l’exécution des tâches.

Un bon exemple est la commande vocale, qui permet d’allumer et d’éteindre les appareils, d’allumer les lumières ou de changer la programmation de la télévision.

Une autre technologie intéressante est la serrure électronique. Ce type de serrure ne nécessite pas de clé, ce qui facilite la vie des personnes âgées malvoyantes.

L’ouverture et la fermeture de la porte peuvent nécessiter des données biométriques, un mot de passe ou un code d’identification ou d’approche.

Hauteur correcte

Essayez également de tout mettre à la hauteur des personnes âgées, afin qu’elles n’aient pas à grimper sur des bancs ou des échelles.

Ce conseil vaut pour les objets et même pour les prises et les interrupteurs.

Maison sécurisée pour les personnes âgées : pièce par pièce

Salle de bain sécurisée

La salle de bains est la championne des chutes et des accidents impliquant des personnes âgées. Après tout, ce n’est pas étonnant.

Cette pièce de la maison est toujours sous l’action de l’humidité, ce qui rend les sols et les surfaces lisses et glissants.

Pour éviter les accidents et assurer la sécurité des personnes âgées dans la salle de bains, il faut donc concevoir une salle de bains adaptée aux séniors : commencez par installer des barres de sécurité sur les murs, en particulier près des toilettes, afin que les personnes âgées puissent se soutenir lorsqu’elles s’assoient et se lèvent.

Les barres doivent également être fixées à l’intérieur de la boîte, afin d’aider la personne âgée à prendre son bain.

Un autre élément essentiel est un tapis antidérapant à l’intérieur de la douche. Ce tapis est très utile pour éviter de glisser.

Placez également un tabouret ou une chaise à l’intérieur du box. La personne âgée peut ainsi s’asseoir pour prendre son bain plus tranquillement ou même utiliser ce meuble comme support au moment de se laver.

Dans le coin toilette, l’astuce consiste à créer une surélévation du sol afin que le siège soit plus haut et facilite son utilisation.

Préférez les sols et les revêtements à effet antidérapant. Le meuble et le lavabo doivent être très bien fixés au mur. N’oubliez pas que les personnes âgées s’appuient généralement sur les meubles et autres endroits pour être plus fermes lorsqu’elles marchent, alors vérifiez toujours si ces pièces sont bien fixées.

Un dernier conseil : installez des serrures qui peuvent être ouvertes de l’intérieur et de l’extérieur. En effet, si la personne âgée tombe, il est possible d’entrer rapidement dans la salle de bains pour l’aider.

Chambre à coucher sécurisée

Pour de nombreuses personnes âgées, la chambre à coucher est la pièce dans laquelle elles passent le plus de temps. C’est pourquoi elle doit être confortable, accessible et sûre.

Commencez par vous occuper du matelas. Assurez-vous que le matelas de votre aîné a une densité adaptée à son poids. Un matelas utilisé depuis plus de dix ans peut avoir besoin d’être remplacé. Gardez-le à l’œil.

La hauteur du lit est également importante. L’idéal est que la personne puisse s’asseoir sur le bord du lit, les deux pieds complètement appuyés sur le sol, les genoux pliés à 90º.

Il est également fortement recommandé de placer l’interrupteur à côté du lit, afin que la personne âgée puisse l’atteindre sans avoir à se lever, si elle le souhaite.

L’utilisation d’une lampe ou d’un abat-jour à côté du lit est également très utile. La personne dispose ainsi d’une lumière de secours lorsqu’elle doit se lever pendant la nuit.

Laissez une pantoufle antidérapante sur le côté du lit et demandez à la personne âgée de la mettre dès qu’elle se lève, ce qui lui évitera de se promener en chaussettes et d’avoir un accident.

Les tables de chevet doivent être très fermes et appuyées sur le sol, car de nombreuses personnes âgées finissent par utiliser le meuble pour se soutenir lorsqu’elles se lèvent et s’allongent dans le lit.

Il est donc toujours très utile d’installer des barres de soutien près du lit.

Salle de séjour sécurisée

Le salon est une autre pièce de la maison qui doit être adaptée aux personnes âgées.

Ajustez la hauteur de la télévision par rapport au canapé ou au fauteuil le plus utilisé. Les meubles doivent avoir des bords arrondis pour éviter les chocs et les blessures.

N’utilisez que des tapis antidérapants sur le sol. L’idéal est de ne pas avoir de tapis, car cet élément de décoration est l’une des principales causes d’accidents chez les personnes âgées.

Évitez également d’utiliser trop d’objets sur le sol et veillez à ce que tous les fils soient joints et hors de portée pour éviter les trébuchements et les chutes.

Cuisine sécurisée

De nombreuses personnes âgées ne renoncent pas à préparer elles-mêmes leurs repas et ont besoin pour cela d’une cuisine pratique, fonctionnelle et conçue pour leurs besoins.

La première étape consiste à s’assurer que les placards supérieurs et les étagères sont accessibles sans avoir besoin de bancs, de chaises ou d’échelles. L’évier et le plan de travail doivent également être à une hauteur confortable pour les personnes âgées.

Empêchez les personnes âgées d’utiliser des casseroles lourdes avec des poignées chaudes. Remplacez ces types de casseroles par des modèles plus légers, avec des poignées anatomiques, allongées et non chauffantes.

Les nappes ne doivent pas être trop serrées pour éviter que la personne âgée ne trébuche dessus.

Des escaliers sûrs

L’échelle est toujours une source d’inquiétude. Mais avec des soins appropriés, les personnes âgées peuvent l’utiliser sans crainte.

La première chose à faire est d’installer des mains courantes des deux côtés de l’escalier. N’oubliez pas que la main courante doit avoir 30 centimètres de plus à chaque extrémité pour indiquer le début et la fin de l’escalier.

Des panneaux et des adhésifs antidérapants sont également importants pour éviter que les personnes âgées ne glissent sur les marches.

Enfin, guidez les personnes âgées pour qu’elles descendent les escaliers latéralement, les deux mains posées sur la rampe.

Espace extérieur sécurisé

L’arrière-cour fait également partie d’une bonne stratégie de sécurité à domicile pour les personnes âgées. Les zones extérieures, qui souffrent toujours de l’humidité, ont besoin de sols antidérapants.

Les mains courantes et les barres de soutien sont également indispensables. Elles aident les personnes âgées à se déplacer et les incitent à faire une petite promenade en plein air.

Les sols irréguliers, ainsi que les marches, doivent être évités autant que possible. Privilégiez, dans la mesure du possible, les rampes d’accès.

Et même en adoptant toutes les mesures nécessaires pour disposer d’un domicile sûr pour les personnes âgées, il est essentiel que la famille soit toujours à proximité, surveillant et observant les conditions de vie des personnes âgées.

Savoir adapter une maison aux personnes âgées
8 signes montrant qu’une personne âgée ne peut plus vivre seule

Plan du site